Every year, students in Martine’s class have written a short play about Christmas. Don’t miss it, it is very entertaining! First instalment this week:

 

LE GOUVERNEMENT DE NOEL

Le Facteur : Mais 26,000 Euros pour son maquillage ?  C’est incroyable.

Mère Noël : Calmez-vous. C’est de la petite monnaie.

LF : Et son tableau tourné vers le mur dans beaucoup de mairies.

MN : On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

LF : Et Macron a décrit son style de gouvernement comme jupitérien.

MN : Jupiter est le père des dieux. Et alors ?

FAC : Vous ne le trouvez pas impudent ?
MN : Il est sûr de lui. Je trouve ça encourageant.

LF : (qui s’exaspère) Mais vous ne comprenez pas. Surtout c’est une question d’orthographe.

MN : (qui rit) Vous êtes dingue, M le Facteur !

LF : Même les vieilles badernes à l’Académie française commencent à se rendre compte de l’importance de l’orthographe et des noms.

MN : Ben, oui, c’est facile de jouer avec les noms. Si nous mettions « a » au milieu de Macron, ça deviendrait macaron, un biscuit – c’est bête et j’ai trop à faire.

LF : Mais non, attendez. C’est important, Chef !

MN : Je vous donne deux minutes. Allez-y.

LF : J’ai trouvé la vérité de ses origines. Au départ, le « r » dans son nom était en majuscule : MacRon, ça veut dire le fils de Ron. Voilà, c’est un Ecossais !

MN : J’espère que ce n’est pas Ronald MacDonald !! Qu’est-ce qu’il y a avec ces présidents ? Le père de Sarkozy était hongrois,

Le prédécesseur de Macron avait pour nom de famille le nom d’un pays étrange et celui-ci a des ancêtres qui portaient un kilt et jouaient de la cornemuse.

LF : Martine ne sera pas contente !

MN : Pourquoi parlez-vous de tout ça maintenant quand nous sommes dans une période de grande activité ?!

LF : Parce qu’il y a une erreur au cœur de la démocratie en France.

MN : Quoi ??

LF : On a imprimé incorrectement le nom du nouveau parti que Macron a créé.

MN : Comment ?

LF : Au lieu de « la République en marche » on a mis « la République en Mars » !

MN : Ce n’est pas possible. Vous rêvez.

LF : Non, c’est sur tous les bulletins de vote.

MN : Est-ce que vous comprenez bien ce qui est arrivé ?

LF : Bien sûr, le peuple français a élu le premier gouvernement extraterrestre…Nous serons dans le livre Guinness des records…Ha ha ! Va te faire mettre Allemagne ! Va te faire foutre Angleterre ! Nous sommes le premier. Faut le faire l’oncle Sam !

MN : Pour l’amour de Dieu M le Facteur ! Est-ce que vous avez un cerveau ? La situation est très grave.

LF : Pardon Chef.

MN : Il y a une chose qui est certaine : la volonté du peuple français doit être respectée. Ça sera la première fois qu’un gouvernement français a dû s’installer ailleurs depuis Vichy en 1940.

LF : Selon Google, quand Mars est le plus proche, le voyage serait de 55 millions de kilomètres et il durerait 180 jours. Ce n’est pas mal. C’est beaucoup moins que le voyage entre Emmanuel et Brigitte qui serait plus de 8,000 jours !

MN : Noël doit être annulé. Les elfes peuvent aider avec les bagages et les rennes peuvent aider avec le lancement des engins spatiaux…

MARTINE : Une période d’activité frénétique a suivi. Trois semaines ont passé et enfin des engins spatiaux donnés par Richard Branson étaient prêts pour le voyage. Quel convoi impressionnant ! Brigitte Macron n’avait pas le droit de participer mais elle s’est embarquée clandestinement. Une immense foule a regardé le lancement des engins et, d’une manière prévisible, on a nommé l’événement FREXIT. Pour commencer tout allait bien, mais quand ils sont entrés dans l’espace, il y a eu des problèmes. Un immense nuage de gaz a enveloppé le convoi.

Don’t forget to read the rest of our blog next week to find out the outcome! Joyeux Noël à tous!

You can still contact us over the Christmas period to join our courses in January and learn French with the French!

Fields marked with an * are required