Every year, students in Martine’s class have written a short play about Christmas. Don’t miss it, it is very entertaining! This is the second instalment; if you are looking for the first part you will find it here.

MARTINE : Une période d’activité frénétique a suivi. Trois semaines ont passé et enfin des engins spatiaux donnés par Richard Branson étaient prêts pour le voyage. Quel convoi impressionnant ! Brigitte Macron n’avait pas le droit de participer mais elle s’est embarquée clandestinement. Une immense foule a regardé le lancement des engins et, d’une manière prévisible, on a nommé l’événement FREXIT. Pour commencer tout allait bien, mais quand ils sont entrés dans l’espace, il y a eu des problèmes. Un immense nuage de gaz a enveloppé le convoi.

MN : On dirait qu’il a la forme d’un humain géant avec une proboscis très grande.

LF : Ça doit être le fantôme de Charles de Gaulle, son nez était énorme. Il ne voudrait pas voir son pays dans une telle pagaille.

MN : (sur son portable) Allo. Oui. Oui. Oh non.

LF : Qu’est-ce que c’est Chef ?

MN : Le module de commande a perdu contact avec le convoi. C’est le moment d’agir. Sarkozy, Fillon et Le Pen sont en train de circuler comme des requins mais le peuple français les a rejetés donc c’est à nous d’agir. L’heure est arrivée pour que le gouvernement de Noël sauve la France.

LF : (Pas de pression alors !)

MN : Activez le plan B, M le Facteur.

LF : Avec plaisir Mère Noël. Nous devons pourvoir les emplois pour avoir une Conseil des ministres aussitôt que possible. Il faut chercher partout les meilleurs talents mais ça n’est pas facile dans ces circonstances.

MN : Attendez, nous avons un très bon réservoir de talents juste devant notre porte.

LF : Vraiment ?

MN : Oui, le groupe du mardi matin.

LF : Nom de Dieu, naturellement !

MN : Martin doit être le ministre de l’Economie et des Finances. C’est un homme digne de confiance et il a une méthode unique de régler les comptes en les chantant. Il a une belle voix de ténor.

LF : C’est bon ça. Avec de la musique le Gouvernement de Noël sera harmonieux.

MN : Et le Ministre des sports ?

LF :  Sans aucun doute c’est Geoffrey. Il nage trois kilomètres avant le petit déjeuner et il s’intéresse à plusieurs sports. Particulièrement, il aime le ballon de plage pour femmes et il voudrait faire de l’entraînement mais il y a une liste d’attente.

MN : Le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation est fait sur mesure pour Alan.

LF : D’accord sauf la responsabilité pour « innovation ». Ce n’est pas son truc. Il préfère la prévisibilité des choses familières comme la Corse et Paris.

MN : Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est une responsabilité très importante en ce moment. Helen est calme et diplomate et elle parle quatre langues.

LF : Oui, un bon choix. Mais qui peut se débrouiller avec le Ministère de la Justice ?

MN : Ça doit être Hilary.

LF : Pourquoi ?

MN : Parce qu’elle a un grand sac solide.

LF : Mais pourquoi ?

MN : Parce qu’elle sera gardienne des sceaux.

LF : Gordon a travaillé en France, il aime la cuisine française et il a un solide appétit donc il serait un bon choix pour le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

MN : Ça laisse Richard, un homme de talents multiples. Son rôle sera d’être un envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète et des ours.

LF : Mais qui est le Président ?

MN : Une question bête !  Naturellement, c’est Martine. Quant aux postes vacants, on peut les donner aux elfes. Sans aucun doute ils se débrouilleront mieux que les occupants actuels.

LF : C’est une bonne équipe. Je dois aller donner la mauvaise nouvelle que Noël est annulé. Ça ne fera pas du mal au monde pour une fois.

MN : Moi, j’anticipe cela avec plaisir !

LF : Cela nous fera un changement

MN : Joyeux Noël M le facteur !

LF : Bonne année, Mère Noël !

 

Bonne année à tous!

You can still contact us over the Christmas period to join our courses in January and learn French with the French!

Fields marked with an * are required