Read below some creative writing in one of our French classes in Bristol, online In the next few weeks you will be able to follow Allifré the dog in his travels:

John, dans la classe de Martine du vendredi matin, a suggéré que chaque étudiant écrive les aventures d’un chien qui suit une personne ou des personnes qui passent par la gare du Nord (Merci John!). A la fin de chaque aventure. le chien,  prénommé Allifré, se retrouve à la gare du Nord d’où il repart pour une nouvelle aventure. Vous pouvez le suivre à travers les siècles, sur terre et même sur la lune. Première partie ici Troisième partie ici

Allifré et la Police

J’ai eu de grandes aventures avec Tintin et après je me suis retrouvé à la Gare du Nord. Pendant que j’étais assis près de mon tabac favori, où le patron me donne de l’eau et des repas, j’ai vu une situation très extraordinaire.

Une policière courait dans la gare et en même temps elle criait “Arrêtez voleuse!”. Elle poursuivait une jeune femme aux cheveux sauvages et aux vêtements sales et elle portait un grand sac. J’ai été très excité et je l’ai poursuivie. J’ai atteint la jeune femme et je lui ai mordu la jambe. Elle est tombée et la policière est arrivée. La jeune femme a été arrêtée et elle a été mise en garde à vue.

La policière m’a remercié pour mon aide et m’a invité à lui rendre visite au commissariat.

La policière s’appelait Laure et elle travaillait avec une bonne équipe. J’ai rencontré un collègue qui s’appelle Gilou, mais Gilou m’a fait peur parce qu’il portait un revolver et aussi je sentais qu’il n’aimait pas les chiens. J’ai été étonné de découvrir qu’il y avait un autre mec qui s’appelle Tintin. J’ai dit “ Quelle coïncidence! Je connais le véritable Tintin.”

Laure a conduit les interrogatoires et elle a découvert que la jeune femme a volé des portables dans la gare et qu’elle voulait les vendre sur l’internet.  Le juge d’instruction M Roban, qui était un homme très sympa, à l’air fragile, a décidé que la suspecte pourrait être mise en liberté provisoire jusqu’au procès.  J’étais content parce que c’était le premier délit et la jeune voleuse, comme moi, était sans abri.  M Roban lui a trouvé un bon avocat qui s’appelait Joséphine Karlsson, aux cheveux roux, que j’ai beaucoup aimée. Joséphine a été très émue par l’histoire de cette jeune voleuse, ses parents se droguaient et ils exigeaient qu’elle leur donne l’argent quand elle vendait des portables.  Joséphine l’a installée dans une auberge de jeunesse, et tout le monde était content. Et moi? Je suis revenu à la Gare du Nord pour attendre la prochaine aventure…

Bravo Hilary!

Watch out for the next instalment – follow us on Facebook to be sure not to miss it. You can join us for French tuition in Bath and Bristol at any time.

Fields marked with an * are required